Le carême : dire “toi” plutôt que “moi”