Editorial : Le bien ne fait pas de bruit