Editorial : Sans Dieu, qu’est-ce que l’homme ?