Skip to content

Chercher
Generic filters

Saint-Saulge ! Terre des racines de la Congrégation des sœurs de Nevers depuis 1680…

Et en 2020, un passage important pour le lycée

Ce 1er mai 2020, le groupe SOS-Solidarité prend la relève de la Congrégation pour la gestion et l’animation de l’IPERMA. L’IPERMA prend désormais le nom de «Lycée professionnel cœur de Nièvre ».

Créé en 1984, le groupe SOS travaille à des projets d’économie sociale et solidaire et de lutte contre toutes les formes d’exclusion. Ses activités sont diversifiées dans 8 secteurs d’activités : jeunesse, emploi, solidarités, santé, seniors, culture, transition écologique, action internationale.

Son projet pour le lycée de Saint-Saulge est porteur d’avenir pour les jeunes et le territoire rural de cette région pauvre de la Nièvre. Il souhaite inscrire des perspectives novatrices de formation dans l’agro-écologie, la foresterie, l’alimentation de qualité par le maintien de l’activité, le développement de l’apprentissage, des services aux personnes…

Pourquoi ce passage ?

Depuis octobre 2019, le lycée était placé en redressement judiciaire en raison de l’état catastrophique de la réalité économique. La fermeture était donc devenue inéluctable lorsqu’une offre de reprise s’est présentée…

En janvier 2020, une personne de St Saulge, qui ne pouvait se résoudre à cette fermeture, a mis la Congrégation en rapport avec le groupe SOS déjà gestionnaire de l’EHPAD de Saint Saulge, « le Clos».

La Congrégation a décidé d’aller dans le sens du projet présenté par ce groupe. Tout s’est enchaîné alors très rapidement. Le groupe SOS a déposé son dossier de reprise de l’IPERMA le 17 février. Par son jugement du 30 avril, le Tribunal de Nevers l’a validé et le groupe SOS est devenu gestionnaire du lycée dès le 1er mai.

Un chemin de nouveauté radicale pour la Congrégation

«La Charité du Christ nous presse… le Souffle de l’Esprit du Ressuscité nous pousse »…

  • En redonnant un souffle nouveau au lycée de Saint-Saulge dont l’enjeu principal, depuis 1680, a toujours été de porter «les intérêts» des jeunes en difficulté dans cette région rurale de la Nièvre,
  • En faisant fructifier l’héritage reçu de Jean-Baptiste Delaveyne dans l’aujourd’hui de notre monde par ce partenariat avec un groupe non confessionnel et à but non lucratif dont nous partageons les valeurs, en particulier celles de l’écologie intégrale et la sauvegarde de la Création…

En ce début d’année «Laudato Si’» lancée par le pape François le 24 mai, « le lycée professionnel cœur de Nièvre » mettra en œuvre à Saint-Saulge « le souci du pauvre et le souci de la Création».

Supplions l’Esprit qui fait toutes choses nouvelles, pour la réussite de ce projet : qu’après ce temps de pandémie, la rentrée de septembre 2020 se fasse dans de bonnes conditions…

Sœur Elisabeth de Tonquedec,
supérieure générale de la congrégation des sœurs de Nevers