Journée de rentrée du Mouvement Chrétiens des Retraités

Capture

 

Après cette longue période de ralentissement et de quasi sommeil, liée aux conditions sanitaires à respecter, il était temps de relancer le mouvement M C R sur notre diocèse.

C’est donc en ce jeudi 24 septembre 2020, à la Maison du diocèse de Nevers, que tous les Responsables et les Accompagnateurs spirituels respectifs des vingt équipes du diocèse étaient conviés à la traditionnelle journée de rassemblement de rentrée du Mouvement Chrétien des Retraités. Avec les restrictions sanitaires, il n’a pas été possible pour bon nombre d’équipes de se rassembler. Le Rassemblement diocésain annuel et habituel du mois de juin ayant été annulé, c’est donc avec beaucoup de plaisir qu’une quarantaine de participants se sont enfin retrouvés.

Dès 9h, après une petite collation, chacun s’installait tranquillement dans la grande salle « Morvan » de la Maison du diocèse. L’ordre du jour étant assez chargé, la journée commençait à 9h30 par l’accueil des participants par le Responsable diocésain, Pierre-Henri Cottard. Après, un temps de prière conduit par le Père Jacques Billout, Aumônier diocésain, et une rapide présentation des équipes, commençait alors pour chacun une matinée d’attention pour écouter dans un premier temps, dans le cadre de l’Assemblée annuelle de l’année 2019/2020, le rapport moral, présenté par le Responsable diocésain et le rapport financier par le trésorier, François Paré.  Dans un deuxième temps, le Père Jacques Billout intervenait sur le thème : « Pour moi, vivre c’est… », intervention très riche en textes et alimentée par un sondage fait dans les équipes quelques semaines auparavant.

Après un repas très convivial, il était temps de commencer l’après-midi en lançant la nouvelle campagne d’année 2020/2021, dont le thème sera : « La santé… à notre âge : quel défi ! » Chaque équipe recevait alors ses livrets d’accompagnement, avant d’en écouter attentivement la présentation par France de Lagny, avec comme toile de fond, la « Parabole du bon samaritain ». Après quelques informations diverses, la journée se terminait par la célébration de l’Eucharistie à la grande chapelle : moment important pour chacun pour recevoir toute la force de l’Esprit, avant de repartir dans sa paroisse avec un courage renouvelé.