Actualités

Annoncer l’Evangile pour changer le monde !

congresmission

CONGRES MISSION

Annoncer l’Evangile pour changer le monde !

Cette année la 7ème édition du Congrès Mission s’est déroulée les 1, 2 et 3 octobre en province, dans plusieurs villes de France dont Orléans. Des nivernais sont allés en « mission » à Orléans vivre ce temps fort.

Le Congrès Mission est le salon international de l’évangélisation. Le temps d’un week-end les chrétiens, dans leur immense diversité, se retrouvent pour répondre à la question toujours nouvelle : comment proposer la foi dans la société actuelle ?

Chaque participant s’y pose la question des actions simples et à sa portée qu’il peut réaliser pour que le Nom du Seigneur soit connu.

« ‘Soyons des chrétiens décomplexés’ nous disait Mehdi Emmanuel Dajaadi, comédien musulmans convertit au catholicisme. Je crois que c’est le ton qui a été donné au congrès pour moi, raconte Caroline, animatrice pastorale au Centre Scolaire Notre Dame.  « Si les musulmans apportent des pâtisseries à la fin du Ramadan n’ayons pas peur d’apporter des crêpes la veille du Mercredi des Cendres par exemple. C’est l’occasion de dire notre foi et le sens de ce que l’on vit », retient Caroline.

Chacun peut découvrir une modalité d’annonce proche de sa personnalité et de ses apostolats naturels et rêver sa propre manière d’être missionnaire. « Les contacts se font facilement et l’enthousiasme grandit au fur et à mesure que les idées fusent. Chacun se rend compte qu’il a un rôle à jouer et que l’Eglise s’appuie sur tous, rapporte Audrey, une nivernaise.

Des dizaines de tables rondes permettent à des intervenants spécialistes d’un sujet d’échanger en profondeur. Une centaine d’ateliers sont organisés avec des témoignages concrets sur la manière de vivre la mission dans sa paroisse, son métier, sa famille… Un village avec des associations chrétiennes présentent leurs initiatives dans ce forum d’idées missionnaires. Un lieu pour faire de belles rencontres et avoir de nouvelles idées.

Les deux piliers de l’aventure qui sont aussi les fils rouges du week-end sont la mission, vécue en particulier sous la forme de l’évangélisation directe dans la rue et la prière (eucharistie, lectio, louange, adoration continue, prière des frères, veillées charismatiques : guérison, délivrance, effusion…). Le Congrès Mission est rythmé par des temps ou tous se retrouvent ensemble pour écouter la Parole de Dieu et se laisser transformer par elle. « La mission ce n’est pas d’abord revendiquer notre appartenance au Christ à qui veut l’entendre, la ‘clef, c’est d’aimer les gens’ nous rappelait Emile Duport (publicitaire et militant pro-vie). C’est en rencontrant chacun et en posant un regard aimant sur les personnes que l’on rend le Christ présent » explique Caroline.

Des artistes comme le groupe Hopen, le groupe 149.3, le collectif Béatitudes et le chanteur pop-spi Gregory Turpin étaient présents pour annoncer le Christ autrement à toutes les générations !

« J’ai été aussi très touchée par la présence de lycéens dans le groupe 149.3 qui animait la veillée de prière samedi soir. Ils étaient pleins du feu de Dieu ! Je travaille auprès de lycéens et je réalise que je ne dois pas hésiter à les inviter au groupe Sel et Lumière de Nevers dans lequel je chante. Il nous manque des musiciens et des chanteurs, peut-être que certains seraient partant pour venir mettre leur talent au service de l’Église ! Il m’est venu aussi l’idée de tracter dans Nevers les dimanches avant nos veillées pour inviter les personnes à la soirée de louange.
Jésus demande aux 12 apôtres de l’annoncer à toute la création et tout le bassin méditerranéen a été évangélisé ! Si nos églises ne sont plus autant remplies qu’avant il n’en demeure pas moins que nous sommes plus que 12. Prenons au sérieux notre baptême qui fait de nous des disciples missionnaires. Nous avons tout reçu ce jour ! Il ne tient qu’à nous de devenir ces artisans de la civilisation de l’amour ! » insiste Caroline.

« Ce que j’ai retenu du Congrès Mission c’est que nous sommes tous des trésors de Dieu, peu importe qui l’on est ou ce que l’on a fait. Nous sommes tous des diamants brillants » partage Antoine, Jeune Pro du diocèse.

Susciter l’enthousiasme, donner des clés pour la mission sans idée d’une recette miracle, mais en nous mettant à l’école les uns des autres, tel est le but du Congrès Mission pour permettre un réveil missionnaire !

« Le Congrès Mission nous permet de retrouver l’élan, de se former pour se lancer ou progresser et se créer un réseau d’amis missionnaires.  Il nous invite à nous mettre en mouvement, à sortir de nos canapés, pour aller annoncer l’Evangile ! C’est le moyen véritable pour changer les cœurs et petit à petit transformer notre société. En dépit de la sécularisation apparente de notre monde, une grande soif de Dieu habite le cœur des Hommes. C’est aujourd’hui que Dieu nous appelle, dans le présent. C’est ainsi que nous serons capables de mieux supporter nos épreuves et de le suivre car la folie de Dieu est toujours plus sage que celle des Hommes. » résume Audrey.

Audrey Jandin