Skip to content

Chercher
Generic filters

A la Pentecôte un grand souffle a envahi la maison où se tenaient confinés les apôtres, et les a fait sortir. Depuis, l’Eglise ne cesse de sortir, mais ne cesse aussi de se rassembler. Aussi peut-on comprendre l’impatience grandissante de nos communautés devant l’impossibilité de sortir et de se rassembler. Aujourd’hui, moyennant les précautions extrêmes qui s’imposent pour des raisons sanitaires, nous pouvons sortir et nous rassembler à nouveau. Mais c’est l’occasion de nous interroger à nouveaux frais : sortir pour quoi ? nous rassembler pour quoi ?

La grande raison de la sortie des disciples hors du cénacle, la grande raison de leur déploiement sur la terre entière, est l’annonce du salut en Jésus Christ, le salut universel en Jésus Christ, Fils de Dieu. La raison de la mondialisation de la foi en Jésus Christ, c’est l’universalité de la paternité de Dieu et de son appel à vivre en lui. La raison de la sortie du Fils de Dieu dans le monde, c’est de faire entrer l’humanité dans la vie divine. Notre propre sortie ne doit jamais oublier ce but. Faute de quoi, il n’y a pas de raison de sortir, sinon pour faire ses courses, travailler ou se divertir. Mais là n’est pas la vraie sortie. La sortie missionnaire est la sortie vers l’autre, pour la rencontre de l’autre au nom de l’amour du Père pour tous, au nom du salut offert à tous par la croix du Christ, au nom de l’Esprit d’amour qui doit faire l’unité de tous.

Et la grande raison du rassemblement des disciples est cette communion dans le Christ, communion qui trouve sa source et son sommet dans l’Eucharistie, mais qui est déjà commencée par notre union au Christ par le baptême. La raison de nos rassemblements dominicaux est de nous réunir dans l’amour du Christ, entendre sa Parole et communier à son offrande devenue Pain de Vie. Nous nous rassemblons pour célébrer l’amour du Christ, son Alliance signée de son sang ; pour nous ancrer dans cet amour ; pour porter à tous cet amour.

Nous nous rassemblons et nous sortons. Nous pouvons nous rassembler si nous sommes sortis de nous-mêmes, si notre cœur s’est ouvert à l’autre, si nous désirons aller à la source de l’amour, à savoir le Cœur du Christ. Et nous pouvons sortir si nous nous sommes nourris de l’Amour, si nous l’avons célébré, s’il vit en nous. Que l’Esprit Saint nous fasse nous rassembler dans la vérité de cet Amour, et nous fasse sortir dans la force de cet Amour.

+ Thierry Brac de la Perrière
Evêque de Nevers