Skip to content

Chercher
Generic filters

Editorial : Patience et confiance

P1120199

Quelle rentrée nous attend ? Au travail, à l’école, dans l’ensemble de nos activités ? L’épidémie du Covid-19 n’en finit pas de remettre en question nos projets, nos façons de vivre, notre organisation sociale, y compris dans notre vie d’Eglise. Sans compter les conséquences durables pour l’économie de notre pays, mais aussi à l’échelle de la planète.

Notre diocèse n’est pas plus touché que d’autres réalités humaines par cette crise sanitaire. Cela nous incite, en revanche, à accueillir comme occasion de conversion tout ce qui perturbe nos habitudes. Demandons des grâces de patience, pour affronter le caractère durable de cette crise. Demandons la grâce de l’ouverture des yeux et du cœur, lorsque la bouche est masquée.

Pour notre diocèse, cette rentrée est marquée par divers départs ou arrivées. Le Père Evariste Hitayezu, curé de Saint-Jean en Sud-Nivernais, va rejoindre la Guadeloupe pour un temps d’expérience pastorale en tant que prêtre Fidei Donum dans le diocèse de Basse-Terre. C’est une joie pour lui et pour le diocèse qui l’accueille, d’expérimenter un échange de prêtres dans le cadre d’une coopération missionnaire. L’Eglise est par nature universelle, c’est ce que signifie le mot catholique. À sa place va arriver un prêtre de Guadeloupe, originaire du Togo.

Un prêtre eudiste, le P. Olivier Michalet, ancien responsable provincial de sa congrégation, nous est envoyé pour quelques années. Il s’investira notamment dans le domaine de la formation. Il est également formateur de futurs prêtres qui poursuivent des études supérieures (GFU). En revanche, un autre prêtre eudiste, le P. Orlando Bueno, s’apprête à rejoindre sa Colombie natale. Le P. Albert Bassakinina, qui a terminé son mandat, va également quitter la Nièvre. En revanche, un prêtre doit prochainement arriver du Togo.

Nous aurons la joie, le 20 septembre, de l’ordination diaconale de Jean de Dieu Bajyagahé. Un autre diacre venu de Dijon, Alain Joliet, rejoint notre diocèse.

En ce qui concerne les laïcs en mission, je souligne le départ de Catherine Geoffroy qui a servi le diocèse de Nevers, après celui de Bourges, durant de longues années dans plusieurs services (catéchuménat, formation, catéchèse, communication), ainsi que celui de Claire Durand (pastorale des jeunes), mais nous avons la joie d’accueillir Caroline Roure, jeune nivernaise d’adoption, comme nouvelle responsable de la pastorale des lycéens, étudiants et jeunes professionnels, qui sera également adjointe en pastorale scolaire au Centre scolaire Notre-Dame de Nevers. Nous découvrirons prochainement d’autres visages, notamment au service diocésain de la communication ou à l’accueil de la Maison du diocèse.

Et dans nos paroisses ou nos mouvements, ce sont bien d’autres personnes à accueillir, à appeler, à envoyer pour l’annonce de l’Evangile. Que Jésus lui-même soit accueilli comme la lumière de nos cœurs et notre boussole en cette rentrée comme en tout temps.

+ Thierry Brac de la Perrière
Evêque de Nevers