Actualités

Message de Noël 2020

creche

Message de Noël 2020

Pourquoi fêter Noël ?

 

              Noël vient du latin natalis (naissance) en latin. Depuis le 4e siècle, les chrétiens d’occident célèbrent au 25 décembre la naissance de Jésus à Bethléem, remplaçant ainsi la fête païenne de la naissance du soleil instituée par l’empereur Aurélien.

              Aujourd’hui tout le monde fête Noël, comme le grand rendez-vous des cadeaux. Nous avons remplacé Jésus par le père Noël, produit marketing par excellence, avatar commercial de saint Nicolas. Et ne croyant plus en Jésus on s’est mis à croire au père Noël, au point que l’Organisation Mondiale de la Santé a tenu à dissiper les inquiétudes éventuelles des enfants, en assurant que « le père Noël est immunisé contre le virus », qu’il « va très bien ainsi que madame Noël » mais que néanmoins « il faut respecter la distanciation physique avec lui ». Le père Noël va très bien mais notre société est malade.

Quelle espérance pour Noël, en cette année de pandémie ? Il y a le soulagement de ceux qui ont pu rouvrir leur commerce. Mais il y a l’inquiétude et même la colère de ceux qui n’ont pas pu reprendre leurs activités. Il y a la pression supplémentaire exercée sur les personnels soignants, en effectifs réduits. Il y a la solitude des personnes dépendantes en EHPAD ou à domicile. Il y a la difficulté de se retrouver en famille. Les contraintes sanitaires n’en finissent pas et le père Noël lui-même n’a pas le moral.

Quelle est donc l’espérance de Noël ? Pour nous chrétiens, elle est dans la présence de Jésus. Nous en célébrons la lointaine naissance, mais aussi l’actuelle présence dans notre monde. La lumière de Jésus a brillé dans la nuit auprès des bergers de Bethléem, et elle brille encore dans le cœur des croyants. « Gloire à Dieu et paix aux hommes ». Jésus apporte avec lui la paix de Dieu, il vient comme le visage même de cette paix : un amour plus vrai que tout ce que nous appelons amour, un amour plus grand que le mal, plus fort que la mort. Jésus est Dieu qui est avec nous, dans le présent parfois difficile de notre vie, et qui nous conduit vers le présent éternel de la joie et de l’amour.

Noël n’est pas une lumière artificielle, qu’on allume pour faire la fête. Elle est une lumière intérieure, une lumière d’amour et d’espérance, qui brille même dans la nuit de nos cœurs.

 

+ Thierry Brac de la Perrière, évêque de Nevers

Actualités de la même catégorie ...