Actualités

Pèlerinage diocésain de Lourdes : le récit

lourdes

PÈLERINAGE DIOCÈSAIN DE  LOURDES (2-7août 2021)

En dépit d’un temps plutôt maussade, c’est une quarantaine de pèlerins et hospitaliers qui sont partis, en ce matin du lundi 2 août, en pèlerinage à Lourdes. Pour une trentaine, un car de la société Gonin attendait, dès 6h30, Bld Victor Hugo, au niveau de l’Espace Bernadette. Une fois les bagages chargés et les pèlerins installés, le car se mettait en route dès 7h00. Outre la présence à bord de notre Père Evêque, les pèlerins étaient accompagnés par les Pères Pierre-Henri Desprairies, directeur diocésain des pèlerinages, et Jacques Billout, prédicateur pour toute cette semaine. Le président de l’Hospitalité nivernaise, Bruno Rétif, était également présent. Il est à remarquer que le nombre total de participants était plutôt faible, au regard des autres années, à cause du contexte sanitaire actuel. Dans le car, une grosse partie des pèlerins était des hospitaliers, qui, pour la seconde année encore, n’emmenaient aucun pèlerin malade ou porteur d’un handicap.

Après un voyage sans encombre et une animation remarquablement menée par notre prédicateur, notre animatrice de chants, Martine Bain, et quelques autres intervenants, c’est en fin d’après-midi que notre car arrivait dans la cité mariale et commençait la dépose des pèlerins dans leur hôtel respectif. Les autres pèlerins arrivaient par leurs propres moyens (voiture ou train). Une installation sereine de chacun, un bon repas et une nuit réparatrice ont permis de continuer ce pèlerinage, dès mardi, avec plein d’entrain.

Outre les hospitaliers qui avaient leur prière chaque matin dès 8h, le programme s’est déroulé normalement tout au long de ces quatre jours, avec ses messes quotidiennes dont la messe internationale et celle de la  Grotte (toujours impressionnantes), avec une adoration du St Sacrement, une procession mariale, un chapelet médité à la Grotte,  et enfin une veillée de louange à la Basilique St Pie X animée par Guillaume Page. Les prédications du Père J. Billout se sont intégrées merveilleusement dans l’ensemble du programme : il a fait cheminer son auditoire attentif avec le Christ en compagnie de la Vierge Marie et de sainte Bernadette. En voici le sommaire : Les douze commandements du pèlerin et la prière de John Newman, les noms donnés à Marie et une réflexion sur le « Je vous salue Marie », le Rosaire, le caillou blanc, les sacrements et Bernadette, le thème de l’année « Je suis l’Immaculée Conception ».

Les organisateurs avaient prévu d’ajouter au programme  un temps de découverte sur « les pas de Bernadette » avec Bruno Rétif dans le sanctuaire et dans Lourdes, le « geste de l’eau » aux piscines après un passage à la Grotte, un chemin de Croix dans la « montagne » commenté par notre prédicateur en évoquant ce que pouvait nous susciter le passage de chaque station comme réponse  à la question « qu’est-ce qu’un(e) chrétien(ne),aujourd’hui ?, et enfin, une vie du diocèse présentée par notre Père Evêque. En définitive, ce fut un programme qui a permis à chacun de vivre pleinement son pèlerinage, non seulement en diocèse et en inter-diocèses, mais aussi personnellement dans la prière, avec les temps libres de chaque journée.

 

Enfin, samedi 7 août sonnait le retour à Nevers ou pour certains d’autres destinations : pour les uns avec leur voiture ou le train, pour les autres, le car repartait de Lourdes, dès 8h00. L’animation y fut, comme à l’aller, tout aussi soignée par notre prédicateur. Après un chapelet en communion avec Lourdes, via RCF, et une conclusion de notre Evêque, le car arrivait à bon port vers 19h30 à l’Espace Bernadette, avec des pèlerins enchantés de leur pèlerinage. Chacun a pu porter quotidiennement devant Notre-Dame, avec notre Père Evêque, les intentions de prières du diocèse et dans ses prières personnelles l’ensemble de nos communautés paroissiales et plus particulièrement toutes les personnes chères à son cœur. Chacun s’est retrouvé « rechargé à bloc », avec une réelle envie de repartir l’année prochaine, mais cette fois, avec un effectif plus habituel et la participation de nos frères et sœurs malades ou porteurs d’un handicap.

Un grand merci aux organisateurs, aux intervenants divers, aux animateurs et aux « petites mains » qui ont permis un déroulement sans faille de ce pèlerinage et qui a donc permis à chacun de garder un souvenir inoubliable !

Pierre-Henri Cottard

Actualités de la même catégorie ...