Skip to content

Chercher
Generic filters

Messe de rentrée à Château-Chinon

Installation de la croix sur l’autel…

…sous le regard de l’évêque et de ses accolytes

 

 

 

 

 

 

Une présence significative sur la paroisse Notre-Père-en-Morvan
Messe de rentrée à Château-Chinon avec Mgr Brac de la Perrière,

 Il y a tout juste un an, le père Arockiadoss Velanganni était nommé curé de Notre-Père-en-Morvan, vaste paroisse de vingt-deux clochers à l’habitat parsemé, disséminé. Résidant au presbytère de Château-Chinon, il assure son ministère en lien avec le père Geoffroy de Montpellier, installé à Alligny-en-Morvan. Douze mois après son arrivée sur le secteur, l’équipe d’animation pastorale de la paroisse la plus à l’est du département de la Nièvre, voit le jour.

Mgr Brac de la Perrière accueille la nouvelle EAP après avoir béni la croix restaurée

L’enjeu de l’équipe, composée d’une dizaine de paroissiens – Bernard Buteau, Marie-Christine Butour Marie Laboure, Claude Lévêque, François Marceau, Geoffroy de Montpellier, Yvette Régnier, Didier Sacquet, Fabienne Savajols et Sophie Trinquet – consiste à se retrouver au nom du Christ dans le but de servir les liens de proximité et d’accompagner le prêtre dans son rôle de pasteur. Il s’agit surtout d’avoir le souci de réaliser ce qui est bon pour la paroisse, et de travailler ensemble à établir une « communion des cœurs » dans la foi, l’espérance, l’amour. Cette communion, elle-même missionnaire, est une grâce à cultiver et à faire fructifier par la prière.  Gardons aussi présent à l’esprit que l’évangile passe par le témoignage des laïcs, vecteurs de vie fraternelle.

Par ailleurs, la croix de bois fort endommagée et abandonnée pour vétusté dans le jubé de l’église St Romain, fut habilement restaurée par un paroissien attaché au patrimoine religieux, Gérard Bourgeot. Cette croix, bénie par Mgr Brac de la Perrière fut installée dans le chœur, au-dessus de l’autel. Un geste symbolique qui nous rappelle que la piété liée à la croix ne concerne pas la mort du Christ mais sa résurrection : elle est signe de victoire sur la mort.

Fabienne Savajols