Editorial du 5 octobre groupement val de loire