Actualités

Il y a un peu plus de deux ans, le pape François a publié une lettre apostolique, Aperuit illis, dans laquelle il institue le troisième dimanche du temps ordinaire comme « dimanche de la Parole de Dieu ».

Par le titre de cette lettre apostolique Aperuit illis, il se réfère au récit des disciples d’Emmaüs en Luc 24, 13-35, à qui Jésus « ouvrit l’intelligence pour comprendre les Écritures ».

Le pape François a rendu cette lettre publique le 30 septembre 2019, jour de la fête de saint Jérôme et ce n’est pas pour rien. Saint Jérôme est connu pour sa traduction de la Bible en latin, la Vulgate, mais aussi pour ses paroles fortes :

« Priez-vous ? Vous parlez au Seigneur.
Lisez-vous l’Écriture Sainte ? C’est Lui qui vous parle ».
      et cette citation reprise par le pape :
« Ignorer les Écritures, c’est ignorer le Christ ».

Dans cette lettre, le pape nous rappelle combien la lecture de la Bible, des Écritures saintes, est vitale pour la foi et la vie des croyants. Il invite les croyants à écouter la Parole de Dieu, aussi bien dans la liturgie (Eucharistie, liturgie des Heures, …) que dans la prière et la réflexion, personnelle ou partagée (groupes de partage de la Parole, partage d’Évangile, lectio divina…).

De plus, le pape François nous dit : « célébrer le dimanche de la Parole de Dieu exprime une valeur œcuménique, parce que l’Écriture Sainte indique à ceux qui se mettent à l’écoute le chemin à suivre pour parvenir à une unité authentique et solide ». Et plus loin : « La Parole de Dieu unit les croyants et les rend un seul peuple ».

Alors ? Écoutons, méditons, prions, chantons la Parole de Dieu !

Article d’Eveline Bertrand-Hardy pour le Service diocésain de Liturgie.

Une prière… Le désir de chercher.

 

« Seigneur, enseigne-moi à te chercher et montre-toi quand je te cherche.

Je ne puis te chercher si tu ne me l’enseignes,

je ne puis te trouver si tu ne te montres pas.

Puissé-je désirer assez pour te chercher,

et dans ma recherche te désirer.

Puissé-je dans mon amour te trouver et, en te trouvant, t’aimer ».

Saint Anselme, Entretien sur l’existence de Dieu (dans André Sève, La Faim et le rendez-vous, Desclée de Brouwer).

 

Un chant… Goûtez la Parole (Bernard/Wackenheim/ADF-Musique).

Goûtez la Parole,

Savourez les mots de Dieu ;

Plus que miel en notre bouche,

Mots de sel et mots de feu;

Parole du Seigneur,

Un cri de vérité,

Parole du Seigneur,

Un chant de liberté !

1

Parole de lumière

Près de Dieu depuis toujours,

Tu vis avec le Père,

Dans le Souffle de l’Amour.

Ô Verbe fait chair,

Ta demeure est parmi nous,

Dieu saint révélé

Dans l’humain de chaque jour,

Bienheureux qui te reçoit,

Bienheureux qui te donne sa foi !

2

Parole qui fait vivre

Depuis l’aube de nos temps,

Genèse qui préside

À l’éveil de nos printemps,

Le ciel est rempli

Des merveilles que tu crées,

Tu portes du fruit

Sur la terre où tu te plais.

Bienheureux les yeux ouverts,

Bienheureux, en voyant l’univers !

3

Parole en notre Église,

Ton appel nous réunit.

C’est toi qui nous invites,

Nous chantons notre merci.

« Venez et voyez,

Prenez place à mon festin. »

Venez partager

La saveur de ce vrai Pain.

Bienheureux qui entrera,

Bienheureux à la table avec toi !

4

Parole de sagesse,

Tu annonces le bonheur ;

Fais sourdre la tendresse

Dans le puits de notre coeur.

Prenez mes chemins,

Ils conduisent vers la Vie ;

Criez votre faim

De revivre dans l’Esprit !

Bienheureux qui entendra,

Bienheureux de s’ouvrir à ta voix !

5

Parole d’espérance,

Tu délivres de la nuit,

Tes mots nous font violence,

Notre flamme rajeunit.

La mort est vaincue,

« Levez-vous, n’ayez pas peur ! »

Le temps est venu

D’être signes du Sauveur !

Bienheureux celui qui croit,

Bienheureux de marcher sur tes pas !

6

Parole qui rend grâce

Dans le peuple des vivants,

Par toi, Seigneur de Pâques,

Notre coeur est tout brûlant.

« Prenez et mangez,

C’est mon corps livré pour vous,

Prenez et buvez,

C’est mon sang versé pour vous. »

Bienheureux qui te prendra,

Bienheureux qui fait corps avec toi !

7

Parole de justice

Pour le pauvre et l’opprimé,

Tu veux à ton service

Des prophètes libérés :

« Que tombent les liens,

Que les chaînes soient brisées ! »

« Soyez mes témoins »

Dans les luttes pour la paix !

Bienheureux qui le fera,

Bienheureux qui pour toi servira !

8

Parole pour le monde,

Nous voulons te proclamer.

Partout, qu’ils te répondent,

Ceux qui cherchent à te nommer !

L’Esprit nous envoie

Sur les places et dans les rues,

Qu’il ouvre des voies

Où ton Nom sera connu !

Bienheureux qui vient vers toi,

Bienheureux, car ton Jour brillera !